Être stratégique

« La démarche stratégique est « l'art et la manière » de préciser la meilleure route à suivre, à moyenne ou longue échéance, en tenant compte de l'environnement externe (risques et opportunités) et des capacités et possibilités disponibles en interne. Une bonne stratégie est durablement rentable et motivante.»

Alain Fernandez, http://www.piloter.org/strategie/



Être stratégique, c’est aussi adopter un ensemble d’attitudes...

Anticiper

Anticiper, c’est développer sa vision périphérique. Pour bien anticiper, vous devez :

  • déterminer ce qui motive ou décourage les acteurs impliqués;
  • utiliser l’expérience collective pour prévoir les réactions des acteurs visés par les changements;
  • rechercher au-delà des frontières actuelles de votre organisation;
  • construire de larges réseaux externes pour vous aider à mieux scruter l’horizon.
  • …et si prédire le futur n’était pas aussi difficile que l’on pourrait le croire?

Penser de façon critique

Penser de façon critique, c’est questionner tout. Pour maîtriser cette compétence, vous devez vous efforcer de :

  • recadrer des problèmes pour aller jusqu’au fond des choses;
  • défier les croyances et mentalités actuelles, y compris la vôtre;
  • découvrir les intentions autres que celles reliées à l’objectif énoncé.

Interpréter

Interpréter, c’est rendre compréhensibles des informations émanant de plusieurs sources et leur donner du sens avant d’élaborer son propre point de vue. Pour y parvenir, vous devez :

  • chercher des tendances et des modèles récurrents dans de multiples sources de données;
  • encourager les autres à faire de même;
  • challenger des suppositions dominantes et tester simultanément de multiples hypothèses.

Décider

Décider de façon stratégique, c’est prendre la meilleure décision, celle qui rallie les acteurs impliqués, en fonction des informations actuelles et en tenant compte des risques de l’incertitude. Les décisions doivent avoir du sens pour les acteurs impliqués. Pour bien le réaliser, vous devez :

  • impliquer différents acteurs dans le processus décisionnel;
  • clarifier les différents éléments qui justifient la décision;
  • équilibrer vitesse, rigueur, qualité et agilité. Laissez la perfection à d’autres;
  • décider, même avec des informations incomplètes et des vues diverses.

Apprendre

Apprendre de façon stratégique, c’est utiliser les apprentissages significatifs réalisés tout au long du processus de changement pour modifier et ajuster ses objectifs et actions stratégiques. C’est aussi améliorer sa capacité d’anticipation. Voici ce que vous devez faire  :

  • adopter profondément les valeurs de transparence et de confiance. Cacher des informations et avoir constamment des doutes paralysent l’interprétation et la prise de décisions;
  • changer rapidement si vous constatez que vous êtes engagé dans une mauvaise direction;
  • célébrer tant les succès que les échecs (bien intentionnés) qui permettent de progresser.

Référence