Ancrer une culture évaluative

La culture évaluative est essentielle à la réussite de l’auto-évaluation d’un projet de changement. Elle est indissociable d’une pensée et d’une pratique évaluative.

Elle se traduit par une réflexion collective continue sur l’évolution du chemin de changement et par la définition et l’utilisation d’informations pour apporter les ajustements nécessaires.

Le développement de la culture évaluative donne confiance au collectif dans sa capacité à comprendre la réalité dans laquelle il navigue et à prendre les bonnes décisions face à la complexité. La culture évaluative permet aussi de choisir le bon moment pour faire appel à un spécialiste en évaluation et facilite la définition du mandat à lui donner.
L’intégration de la culture évaluative passe par des phases décisives :

    Adhésion : sensibilisation à l’utilité de l’évaluation et compréhension de sa capacité à maintenir le sens de l’évolution du chemin de changement.

    Enracinement : prise en compte des facteurs clés de réussite.
        • Intégration du dispositif d’auto-évaluation à la gouverne du collectif.
        • Engagement des acteurs face aux stratégies d’évaluation.
        • Implication active des collectifs dans l’auto-évaluation du projet évolutif de changement.

    Renforcement des processus intégrés.

      1. Décider : implication effective des décideurs et participation des parties prenantes.
      2. Cerner les enjeux et influencer la prise de décisions :
        • Délibérer : interprétation crédible et formulation de recommandations.
        • Rétroagir : mise à disposition des données de l’évaluation au moment opportun.
      3. Suivre l’évolution du changement et des ajustements d’amélioration.
      4. Prendre un recul sur le fonctionnement du processus évaluatif et ajuster au besoin.